Comment éviter la maladie l'hiver


La Chine ancienne croyait que l'être humain devrait vivre en harmonie avec le cycle naturel de son environnement. Ainsi, à chaque saison, un moment d'adaptation serait nécessaire pour permettre à son corps de s'acclimater à la nouvelle saison qui arrive. Le froid et la noirceure de l'hiver nous obligeraient à ralentir. C'est un tems de réflexion, de remise en question, un temps pour revitaliser notre énergiL'hiver est de nature Yin ; tranquille, froide, humide, noire, longue… C'est donc le moment parfait pour être introspectif et se concentrer à conserver notre énergie pour être fin prêts à l'éclosion printanière à venir.

"Le Sage nourri la vie en suivant les quatre saisons en s'adaptant au froid ou à la chaleur en harmonisant joie et colère dans la tranquillité en équilibrant le yin et le yang, le dur et le doux. Le mal dilué n'atteindra pas le Sage qui sera ainsi témoin d'une longue vie" -Huang Di Nei Jing Su Wen

Caractéristiques de l'élément EAU:

Nature: Yin

Organes: Le rein , la vessie, les glandes surrénales, les oreilles, les cheveux

Goût: Le salé

Émotions: La peur et la dépression

L'hiver est régit par l'élément EAU qui est associé au Rein, à la Vessie et aux glandes surrénales.

Selon la philosophie de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), le Rein est considéré comme la source de l'énergie vitale (le Jing). Ils garde en réserve toute l’énergie (le Qi) de notre corps pour que l'on puisse l'utiliser en temps de stress et de grands changements, ainsi que pour gérir ou prévenir la maladie et pour bien vieillir.

Durant les mois d'hiver il est donc très important d'entretenir et de nourrir le Qi du Rein, car c'est durant cette saison qu'il sera le plus affecté. Le froid et le maque de soleil demande beaucoup d'énergie à notre corps. Les réserves sont facilement épuisable dépendant de notre constitution, notre âge et de notre mode de vie. Instinctivement notre corps sera porté à exprimer les principes fondamentaux de l'hiver, soit, le repos,la réflexion, la conservation, le stockage. Malheureusement nous vivons trop souvent une vie qui nous empêche de suivre cet instinct. Voici donc quelques piste pour vous aider à conserver cette énergie vitale et éloigner la maladie.

La nourriture d'hiver

Il sera important en hiver d'éviter le plus possible les aliments crus et froid puisque'ils demandent une trop grande dépense d'énergie à notre corps pour pouvoir les assimiler. Si vous avez une tendance à avoir froid aux mains, aux pieds et dans le bas du dos cela signifie que l'énergie de votre Rein à besoin d'être réchauffée. Ces aliments ne feront que la refroidir encore plus.

Pendant l'hiver, donnez plus d'importance à des aliments réconfortante et réchauffants:

-Soupes et potages (bouillons d'os avec la moelle si possible)

-Légumes racine, courges

-Fèves et légumineuses

-Ail et gingembre

Manger des soupes chaudes et copieuses, des grains entiers et des noix grillées réchauffe et nourris le coeur et le corps. Les aliments transformés, les sels, sucres et farines raffinés sont très nocifs pour notre santé et ce à l'année, mais particulièrement pendant l'hiver puisqu'ils affaiblissent notre organisme. À éviter à tout prix!

Le rythme de vie

Dormir tôt, bien se reposer, rester au chaud, et dépenser une quantité minimale d'énergie vous aidera à passer l'hiver.

Évidemment faire de l'activité physique est toujours recommandée! Plusieurs passent l'hiver dehors à faire du ski et de la randonnée. Ces activités sont évidemment recommandées aussi à la condition de toujours se garder au chaud (le plus important, garder le cou, les reins et les pieds au chaud et au sec) et contrôler l'humidité et la chaleur causé par l'exercice. Votre pire ennemie pendant une activités physique l'hiver, c'est le frisson. Idéalement, faire sortir la chaleur peu à peu durant l’activité, plutôt que d'attendre d'avoir trop chaud et de trop se découvrir d’un coup est plus recommendable pour éviter de s’exposer au frisson. Et ne pas oublier la bonne soupe chaude au retour!

Prévenir plutot que guérir

Un aspect important pour conserver le Jing du Rein est la réduction du stress. Nous connaissons déjà tous plusieurs méthodes pour relaxer et canaliser les émotions négatives, il s'agit de trouver celle qui nous convient le mieux: yoga, sport, méditation, acupuncture, massages et biensur, le shiatsu.

Selon la MTC, le stress, la frustration, les colères non résolues et toutes autres émotions négatives, si elles s'accumulent peuvent aussi affaiblir considérablement notre système immunitaire et nous laisser vulnérable à la maladie. En acupuncture il y a plusieurs des points spécifiques qui aidera à vous protéger contre la maladie à condition. Le point d'acupuncture DM14 (du vaisseau gouverneur) est d'ailleurs un des points les plus important pour nous aider à nous défendre des attaques externes. Le shiatsu est aussi particulièrement efficace pour relacher les tensions causées par le stress et regénérer l'énergie. Le moxa peut aussi être utiliser pour réchaffer et aider à stocker l'énergie du Rein. Il faut beinsur faire sa part avec notre alimentation et notre rytme de vie.

Le rhume et la grippe en MTC

Très rare, dans notre monde, sont les personnes complètement à l'abri d'un rhume ou d'une grippe l'hiver, surtout au Québec. Avant de vous lancer à la pharmacie et de complètement "geler" votre mal, essayer pour commencer d'écouter ce que votre corps essai de vous dire. Et surtout de n’ignorez pas les premiers symptômes, aussi petits soient-ils. Plus tôt nous les attrapons, plus courte sera la maladie et il y aura moins de chance qu'elle se transforme en une invasion plus profonde.

Nos grand-mères avaient raison: "Mets ton foulard et ta tuque pour pas attrapper froid!"

Avant de parler de virus et de bactérie, la MTC parle plutôt d'invasion de vent de froid, de feux, chaleur, d'humidité, de sécheresse. Il y a plusieurs combinaisons d'invasions possibles, mais la plus courante durant l'hiver est l'invasion Vent-Froid.

Ainsi les symptôme principaux seront:

-Frisson plus important que la fièvre (pas ou peu de transpiration)

-Cherche la chaleur - aversion au froid

-Congestion à la poitrine

-Écoulement nasale claire et liquide

-Toux avec du mucus clair

-Éternuements

-Gorge qui pique

Traitement:

Le trairtement visera à réchauffer l'intérieur du corps le plus possible et faire transpirer pour faire sortir le méchant, comme on dit. Donc, beaucoup de liquide, de chaleur et de repos.

-Des soupe de bouillon maison chaudes avec de l'ail un peu de piment fort.

-Bains chauds avec de l'huile essentiel d'eucalyptus.

-Boissons chaudes au gingembre

Voici ma recette personnelle de potion magique:

Ingrédients:

1 c.à.s Thym en feuille

1 c.à.s Eucalyptus (feuille)

1"carré (ou plus!) Gingembre coupé en morceau (sans éplucher)

Le jus de 1 citron

1 c.à.s de Miel

Poivre de cayenne (au goût)

Instructions:

Faire bouillir de l'eau dans un chaudron et y ajouter le thym, l'eucalyptus et le gingembre et faire bouillir pendant 5 minutes. Arrêter le feux et respirez-en les vapeurs en passant, ça dégage les voix respiratoires, puis dans une grande tasse, mettre le jus de 1 citron puis y verser le contenu du chaudron en le passant au tamis. Ajouter le miel et le poivre de cayenne.

sources:

https://www.acufinder.com/Acupuncture+Information/Detail/Chinese+Medicine+and+Winter+Season

http://www.shen-nong.com/eng/lifestyles/tcmrole_cold_flu_develop.html

http://www.healthcommunities.com/common-cold/alternative-medicine/tcm-colds-and-flu.shtml

http://www.shen-nong.com/eng/lifestyles/tcmrole_cold_flu_folk.html

Mots clés

© 2014 by VALÉRIELARTISTE. Proudly created with Wix.com

  • LinkedIn Basic Black
  • Facebook Basic
  • Pinterest Basic Black
  • Twitter Basic
  • Google+ Basic Black